Les Changements dans PES 2019 : Une année pleine de promesses et de problèmes dans la lutte contre FIFA

Pro Evolution Soccer continue de donner de la matière à ses détracteurs. Si la série n’a pas de licences de grands noms, le public de FIFA dit que cela ne vaut pas la peine d’y jouer. PES a détruit cette idée avec un excellent retour ces dernières années et un jeu d’une qualité hors norme, malgré l’absence de licences. Mais pour la première fois depuis un certain temps, le jeu de cette année soulève plus de questions que de réponses.

Chaque chose en son temps : PES 2019 est un jeu de foot brillant. Il est plus

difficile que jamais, est magnifiquement détaillé en 4K HDR et sera apprécié par ceux qui sont déjà fans de la série. Konami a cherché à donner aux joueurs plus de contrôle et de possibilités pour jouer avec leur propre style de football. Ainsi, PES 2019 libère plus de possibilités dans sa recherche de réalisme sur le terrain.

La liste des améliorations de PES 2018

L’an dernier, les joueurs devaient apprendre un style plus complexe, qui privilégiait les changements de vitesse intelligents plutôt qu’un long sprint. PES 2018 a capitalisé sur la base solide construite au fil des années précédentes qui avaient commencés un long remaniement de la série après un passage difficile sur la Xbox 360 et PlayStation 3. A l’œil nu, on pourrait penser que le PES 2019 est le même jeu, avec des améliorations graphiques et de nouveaux mouvements, mais des ajustements subtils ont un impact majeur.

L’amélioration la plus immédiatement perceptible est la sensation physique de la balle. Il y a une réponse lourde à chaque passe, ce qui a du sens si vous avez déjà joué au football. Vous le saurez tout de suite quand vous aurez fait une prise au pied ratée ou que vous aurez fait une bonne passe parce que la balle réagit correctement. La prise en main est donc un peu plus difficile et vous êtes forcé de travailler plus dur pour garder le contrôle.

Les erreurs sont beaucoup plus fréquentes à cause de cela. L’IA comprime l’espace hors du terrain de manière plus agressive, en essayant activement de regagner le ballon juste au moment où vous construisez le rythme. Même difficultés au milieu de terrain, l’opposition est entraînée à rester disciplinée si le résultat est en sa faveur pour conserver le résultat positif, elle ne se libérera  que si elle a une bonne raison de le faire..

PES 2019 invite les joueurs à démontrer toute la gamme de leurs passes pour gagner régulièrement des matchs. Les équipes se livrent une dure compétition les unes contre les autres, avec des balles croisées et des tirs au but nets qui deviennent essentiels pour manœuvrer dans un milieu de terrain serré. Les feintes subtiles et les changements de poids corporel restent la clé pour échapper aux problèmes et doivent être pris en compte avant de recevoir le ballon. Maintenir un jeu avec peu de touches est plus qu’avant une recette pour le succès mais avec plus de risques, car ça déchire la défense de l’adversaire mais vous laisse massivement exposé aux contre attaques en cas d’interception.

Un Système de Jeu meilleur mais pas encore parfait

On note qu’un manque de réactivité peut interrompre le flux des matches. Il n’est pas rare de rencontrer des coéquipiers qui s’immiscent sur votre chemin en dribblant, et il y a des moments où vous vous demanderez si vous avez bien appuyé sur le bouton. Les défenseurs sont lents à tourner et à se battre lorsqu’une passe est jouée derrière eux, même si vous lisez la situation en changeant de joueur à l’avance. Si vous pouvez passer devant le défenseur central lorsqu’un centre arrive, vous allez souvent marquer.

Les défis aériens ont également une tendance à être plus en faveur de l’attaquant en raison de leur proximité avec le ballon, en particulier lorsque la difficultés est augmentée ou quand vous jouez contre un ami. Ce ne sont pas là des questions de jeu ni de stratégie, mais lorsque la bataille physique est féroce et imprévisible au milieu de terrain, il est décevant de constater que des tendances apparaissent surement à cause de la programmation de l’IA.

Il en va de même pour le tir contrôlé, qui continue d’être une route sure vers le but depuis n’importe quel endroit à l’intérieur du dernier tiers. Les gardiens de but sont légèrement plus réactifs et font face aux frappes ascendantes avec plus de succès, mais ils ne peuvent toujours pas couvrir le but de façon constante.

PES 2019 allège quelque peu ce fardeau en offrant la meilleure physique du filet jamais vue dans un jeu de football. Tout comme la sensation de la balle est correcte, Konami a réussi un élément clé du sport qui est facilement négligé. Les ondulations et les bosses réalistes ajoutent au plaisir de marquer des points et sont la preuve que les petits détails sont pris au sérieux.

De plus, les arbitres sont beaucoup plus stricts et donnent maintenant un nombre décent de fautes dans chaque match. Cela fait longtemps que la communauté s’en plaint, alors il est bon de voir que les faute sont réalistes pour les deux équipes, car l’ordinateur utilise maintenant beaucoup de tacles glissés ce qui augment la possibilité de faire des fautes. Désormais, utiliser trop de force est une tactique risquée pour interrompre le jeu. Ce genre d’attention aux détails est le plus grand bouclier de la série contre la série de critiques qui sera inévitablement lancée par les amoureux du jeu FIFA.

Allez voir l’article de Plugin 01 pour une comparaison détaillée entre PES et Fifa 2019 https://plugin.01net.com/tech/pes-2019-vs-fifa-19-qui-gagne-le-match-de-l-annee-1534586.html