Retour sur l’EPT Copenhague de Nicolas Dervaux

Celui qui été responsable du coverage ept deauville en 2014 pour le site poker 52 a fait beaucoup parler de lui pendant plusieurs années en s’imposant comme l’un des meilleurs joueur de poker français de tous les temps.

Revenons ensemble sur son tournoi à l’EPT Copenhague en 2008

L’EPT Copenhague : Des gros enjeux dès les premiers niveaux on fait de ce tournoi un cas d’école pour beaucoup de joueurs de poker.

C’est la dernière main du quatrième niveau de la journée et les joueurs se dirigent maintenant vers une pause d’une heure pour dîner.

17h55 — Rasmus emménage, appelé par Danny Ryan.

Les deux joueurs montrent A-J pour un split pot. Il a été beaucoup plus silencieux maintenant et les appels sont restés sans réponse. C’est maintenant un pot de 407k et le flop vient 2s-7c-6c. Tim caresse la table en regardant Danny. Danny dit “140 000” et au bout d’une minute environ, Tim suit, chantant maintenant.

A la turn vient un 8. Tim dit qu’il veut se lever, mais c’est interdit. “C’est si inconfortable”, dit-il. Alors, “Combien tu as ?” demande t’il à Danny.

Tim se met all-in, et immédiatement debout. Ça mettra tout les jetons de Danny dans le coup s’il suit. Pendant ce temps, Tim commence à chanter ‘Let It Be’. Danny ne peut s’en prendre qu’à lui même vu que plus tôt il avait demandé à Tim – “Si vous perdez un pot, chanterez-vous Let It Be ?” – mais Danny ne montre rien. Il passe. “Bien couché.” Dit Tim qui montre un 9.

17h42 – Nicolas Dervaux éliminé à la sixième place pour DKK1.012.147 ou €135.798.
Nicolas Dervaux emménage avec J-5 et est appelé par Dane Soren Jensen avec A-7. Soren semble satisfait de la situation, mais s’inquiète rapidement d’un flop de K-J-4. Il ne s’est pas inquiété longtemps – un as dans la turn l’a sauvé. Dervaux le prochain à partir. Il reste cinq joueurs.

17h40 – Les blinds se déplacent jusqu’à 24k/12k avec une mise de 2k.

17h35 — Rasmus a déménagé plusieurs fois sans aucune action. Le jeu a légèrement ralenti et Tim Vance est toujours en tête.

17h20 — Sur un flop de Q-7-8, un appel all)in se glisse sur tout le monde. Rasmus Nielsen suit  avec des neuf et est call par Magnus avec A-7. Un six dans la turn donne à Rasmus un match nul, inutile car les neuf tiennent le coup et il double.

17h10 – Simon Dørslund est éliminé en septième place pour DKK801,283 ou €107,507
Tim relance de 53k à partir du point de coupure, Simon s’approche du petit blind. Tim pense et appelle avec A-K. A-8 pour Simon. Le flop est de 9-2-J. Un dix vient sur la river donnant à Simon un match nul mais un six sur la rivière donne à Tim le pot et élimine Simon Dørslund.

17h — Rasmus est all)in pour la deuxième main d’affilée. C’est à Simon avec la grande blind qui demande combien ? C’est 313k. “Je suis.” Rasmus montre des cinq tandis que Simon a A-T. Le flop vient K-Q-6 avec trois coeurs donnant à Simon le tirage de couleur mais aussi un tirage de couleur pour Rasmus. Le tour est un autre cinq, la river une reine pour enfoncer le clou, doublant Rasmus avec un full.